Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Se souvenir.............

par Magitte

publié dans Joies et peines

              Aujourd'hui 17 avril ! Je me souviens.....

              17 avril 1944...En me levant le matin, je ne savais pas que notre maison aurait cessé de vivre le soir même...ou tout au plus dans la nuit du 17 au 18 avril .... Sa vie s'arrêtait là et celle de ma mère et de moi-même allait être celle de "réfugiés" ! Quand nous verrions les résultats du bombardement, en sortant de l'abri qui nous avait protégés nos voisins et nous toute une partie de la nuit du 17 au 18 avril, nous comprendrions que tout allait changer ! Plus de souvenirs, plus rien nous rattachant à cette vie "ancienne" d'avant-guerre, lorsque mon père et mon frère étaient avec nous ! Tout ça, je l'ai déjà raconté plusieurs fois....Parce que je n'oublierai jamais, ces souvenirs sont maintenant au plus profond de moi-même; ils sont indélébiles.....


               17 avril 1986 - Le temps avait fait son oeuvre et la vie avait continué. Nos trois enfants étaient mariés et les deux aînés avaient eu des enfants, pour notre plus grande joie ! Et voilà qu'un coup de fil nous arrive de LYON nous apprenant qu'un autre petit-fils venait de faire son entrée dans le monde ! Cette fois, chez le plus jeune de nos enfants ! Je ne peux décrire notre joie...Comme nous étions "en retraite" à ROBION, il ne nous était pas difficile de partir faire sa connaissance ! Vite préparés, la voiture prête à "manger les kilomètres" nous séparant, nous voici en route ! La demi-douzaine de petits-enfants...c'était le bonheur !

 

              Et voici pourquoi, aujourd'hui 17 avril...je me souviens de mes joies et peines d'il y a....un certain nombre d'années !
 

Commenter cet article

Magitte 20/04/2016 18:41

La réalité n'était pas belle alors ! 1944 est resté pour un moi (et pour tant d'autres), un mauvais souvenir....Heureusement, tous les 17 avril ne se ressemblent pas !
Amitiés.

morsli 20/04/2016 16:51

C'est cela être en prise avec le réel : les mots recouvrent mal la réalité des choses.Se retrouver sans maison, il faut l'avoir vécu pour en comprendre la désespérance.C'est pourquoi il faut faire l'effort de se mettre à la place des gens quand il y a souffrance.Disons que le 17 avril 1986 rattrape celui de 44.Amitiés Geneviève.

Magitte 18/04/2016 14:55

Bonjour Chris,
Cette nuit du 17 au 18 avril 1944, je ne peux en effet l'oublier ! Pas de morts en ce qui nous concernait, mais quels dégâts ! Souvenir ravivé dès que j'entends des sirènes...même pour essais ! ou dans un film....Ce bruit en annonce tant d'autres pense à tous ces gens touchés ces derniers jours par des tremblements de terre....
La vie continue (ou a continué). Passez un très bon après-midi et une bonne semaine.

Chris 18/04/2016 13:52

Bonjour Geneviève,
Il y a des dates que l'on ne peut oublier.
Perdre sa maison est dramatique.
Bon début de semaine avec du soleil

Magitte 18/04/2016 10:30

Se retrouver le matin sans rien est presque inimaginable ! Et...on vit quand même ! les souvenirs sont là ... Moi, je revois toujours ma chambre telle qu'elle était quand je l'ai quittée en courant, au bruit des sirènes et des fusées éclairantes ! Et si ça avait été "le prix à payer" ? Question que je me pose toujours.....
Mais, les bons souvenirs compensent ....
Bonne journée à vous également !

trublion 18/04/2016 08:54

Lorsqu' on perd sa maison lors d' un tremblement de terre, c' est l' horreur, mais de la perdre sous des bombardements, c' est folie, puisque là, l' homme est responsable !
44, l' année de ma naissance, en Allemagne, avec mon père qui s' y trouvait en tant que prisonnier !
Heureusement , comme tu le rappelles, que d'autres souvenirs, bons cette fois compensent !
Passe une bonne journée Geneviève
Bisous

Magitte 18/04/2016 10:41

Bonjour Philippe,
Je vous réponds un peu tard...Savez-vous ce qui me manque le plus depuis ce 17/18 avril 1944 ? Ce sont toutes les photos ! Je n'ai jamais été capable de "présenter" à nos enfants mes grands-parents Lorrains, que j'adorais ! Pourtant, il y en avait beaucoup chez mes parents ! à cette époque, pas moyen de scanner !!!Mais, mes souvenirs sont intacts...je "me" revois dans cette maison ! et j'y retrouve mon frère tué le 9 juin 1940 ! Je me souviens que ma mère ressentait tout également et ce, jusqu'à sa mort en 1987 !

philippe- 17/04/2016 23:43

Bonsoir Geneviève, des civilisations ont disparu suite à l'acharnement de leurs ennemis voulant effacer leurs passages, en détruisant leurs cultures, leurs écrits. C'est pourquoi avant l'invention de l'écriture, des hommes apprenaient par cœur, et dispensaient à leurs contemporains, leur propre histoire. Et pour en venir à la première partie de votre billet, je comprends cette douleur de voir disparaître tout autour de soi, les traces de sa vie. Pour moi ce serait une souffrance de ne plus avoir mes photos familiales. De ce fait je les 'ai scannées, dupliquées, sur différents supports de peur, de les perdre. Mais le pire est de perdre la tête, et d'oublier tout. Bonne soirée et bonne semaine.

Magitte 17/04/2016 17:33

C'est ça la vie! du bon et du mauvais ! Il faut se souvenir du bon ! c'est mieux pour le moral !
J'espère que vous avez passé un bon dimanche, avec du beau temps ! Ici, temps agréable dans l'ensemble. Je viens d'avoir ma fille au téléphone, chez elle, c'est pluie et orages !!!
Bonne soirée. Je vous embrasse.

Fabymary POPPINS 17/04/2016 15:34

En effet cette date vous a marqué et je le comprends, ce qui est bien et vous le soulignez c'est qu'un autre 17 avril et celui là heureux a non pas remplacé l'autre mais a adouci un peu, je vous embrasse