Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Je le ferai....demain" !!!!

par Magitte

publié dans Le temps présent....

              "Je le ferai demain, ou après-demain, ou je le ferai faire par..." Cette chanson "avé l'assent" vous recommande de remettre au lendemain ce que vous pourriez faire le jour même ! Je crois entendre le père de Michel SARDOU faisant ses recommandations et pensant même à confier le travail à son ami ! Et je pense à ce que je viens de lire sur le Net , sous le titre "Désir Sexuel: Comment ne pas le repousser au lendemain" ? Je crois que j'ai un peu l'esprit "mal tourné" comme on disait jadis ! Cet article d'un journal sérieux s'adresse aux femmes, lesquelles sont prises par leur vie de famille, leur vie professionnelle et tout le travail qui découle de ces vies (!). Et on peut ajouter que très souvent, les femmes obéissent à cette éducation un peu rigide qui a été la leur !

              L'article, très sérieux (!), le Sexe est lui-même un sujet sérieux, est écrit par une psychanalyste...et on vous recommande d'autres ouvrages auxquels ont contribué des "psy" de tous ordres, des spécialistes du Sexe etc....Que des sommités enfin !

              Alors mesdames, allez-y ! Si vous avez des "désirs sexuels", ne remettez pas à demain pour les contenter ! Il y va de votre santé je crois ?Je sais, je suis d'une époque où le sujet était "tabou" . Mais je ne me serais pas vue, objet d'un tel désir, tout planter là....pour contenter ce désir ! Peut-être, à la rigueur, aurais-je suivi le conseil "je le ferai faire demain par..."? Mais par qui Seigneur ? Il faudrait une personne de confiance qui comprenne bien que l'autorisation n'est valable que pour le lendemain et non pas "à vie" !

              Et pour vous faire sourire, je vais vous raconter une histoire "de mon temps", cette époque antédiluvienne quand on vous parlait d'acheter un bébé ! "Trois petites filles discutent dans la cour de l'école. L'une dit, ma maman vient d'acheter un petit garçon. Une autre répond, moi, c'est une petite fille que ma maman vient d'acheter. Ce à quoi la troisième répond : chez nous, comme nous ne sommes pas riches, ma maman elle les fait elle-même les bébés !

              Ah, ces z'âgés quand même !

 

 

Commenter cet article

Pimprenelle 28/06/2016 20:31

Bonsoir Geneviève,
On a tendance à oublier que l'une des principales causes du "remettre au lendemain" tient au fait que la tâche à accomplir est désagréable. C'est tout à fait normal, de reporter une tâche ennuyeuse. Mais tôt ou tard, il y a un prix à payer. D'autres ont l'habitude de remettre au lendemain sous prétexte qu'ils travaillent mieux sous pression (pas la bière). Mais en est-il vraiment ainsi dans la réalité ? La plupart du temps, l'approche de l'échéance s'accompagne d'un stress et ils deviennent irritables. Quant à moi, je n'ai pas trop le temps de remettre au lendemain, Je travaille chez ma mère comme une folle. Heureusement que les soirs, sont là pour partager de joyeux moments en famille, et entre amis. Très bonne soirée, Geneviève. Pimprenelle.

Magitte 28/06/2016 20:51

Sans remettre au lendemain, continuez à travailler pour votre maman! Mais là, en l'occurrence, il s'agit du désir sexuel ! Cet article d'une "psy" m'avait amusée et je pensais à ces pauvres femmes qui, au milieu de toutes leurs occupations, doivent essayer de contenter leurs désirs , sans remettre au lendemain !. Heureuse que vous vous retrouviez en famille et entre amis...ça fait beaucoup de bien !
Je vous souhaite une bonne continuation de vacances et un peu de repos malgré vos occupations...Reposez-vous un peu quand même. Bien amicalement. Geneviève.

Josiane 27/06/2016 19:33

J'ai bien souri en lisant la blague mais en même cela a fait remonter un souvenir dont je ris maintenant mais pas sur le coup !!
Mon mari et moi avions proposé d'amener en camping une de mes petites nièces. Dans la nuit de gros gros sanglots de la petiote, je pensais que sa maman lui manquait, mais quand elle m'a expliqué son gros chagrin j'ai bien failli tomber raide. Elle était terrifiée à l'idée d'avoir un bébé puisqu''elle avait dormi à côté d'un homme, la mémé le disant souvent que sa maman dès qu'elle se couchait avec son papa c'était bébé que la cigogne portait.
Je lui ai expliqué plein de choses mais en la ramenant inutile de vous dire que là il y a eu d'autres explications, point sur les i et barres sur les t. C'était tout de même en 1966.!!
Bonne soirée.

Magitte 27/06/2016 22:40

Moi, quand j'avais une dizaine d'années, on ne m'aurait pas fait embrasser un garçon...je croyais que ça suffisait pour avoir un bébé ! l'éducation était...ce qu'elle était : un peu trop rigide !
Je comprends votre désarroi avec votre nièce !
Les jeunes ne se posent plus autant de questions maintenant...Progrès ? à voir...
Bonne nuit. Il est tard et je ne vais pas tarder à aller me coucher !

trublion 27/06/2016 19:00

je me suis souvent fait cette réflexion que le simulacre de la reproduction dépassait de loin, au moins chez l' humain, la volonté de se reproduire !
S' il n' y avait le plaisir, nous serions bien moins nombreux sur terre !
Bonne soirée Geneviève
Bisous

Magitte 27/06/2016 22:46

Une fois de plus, vous avez raison ! Et toutes ces études faites par des "gens sérieux" m'amusent un peu....Tout a bien changé,mais Est-ce en bien ? Je doute....
Bonne soirée.

cotentine 27/06/2016 18:03

MARCHERA ,MARCHERA PAS ? aujourd'hui ,je suis tenace ......Aujourd'hui ;peut être ou alors demain ,ce sacré soleil ,me donne la flemmmmmeee ... MAGITTE donnant des conseils à ces dames ,à ne pas manquer .... vous avez oublié ,le mal de tête ... c'est surtout la tendresse ,qui me manque ,le partage des idées ,des ennuis ,le manque de projets pour notre avenir ,une épaule consolatrice ....!

Magitte 27/06/2016 22:52

Votre commentaire a fonctionné , bravo ! Oui, la tendresse manque, et cette vie à deux également! Mais je crois que l'article s'adressait plutôt à des femmes bien plus jeunes !
Je vous souhaite une très bonne soirée.