Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ALLONS...............RIONS !

par Magitte

                Voici quelques souvenirs d'un temps révolu.... C'était pendant l'occupation !

                Cette histoire m'avait "marquée" et fait rire, sans modération ! C'était au tout début de l'occupation et des restrictions .... J'avais vu chez mon coiffeur cette affichette rédigée par lui et qui était la preuve de la grande détresse de tous les corps de métiers :

                Etant donnée la pénurie du manque de savon, les clientes sont priées d'apporter leur serviette .

                Coluche, en son temps, aurait bien ri....Si à la pénurie, il fallait ajouter le manque.....

                Lettre anonyme adressée au Commissariat de Police dans lequel je travaillais : 

                Il y a dans ma rue une femme aux yeux flamboyants qui fait du marché noir à des prix dérisoires !

                 Affaire sans suite ! le marché noir à des prix dérisoires....il y aurait eu la queue !

                 Même époque: Un homme se présente au commissariat:
                 Lui:  Je viens pour faire établir une carte d'identité pour ma femme .
                 Le préposé : Il faut que votre femme vienne elle-même
                 Lui : Pourquoi, elle n'a pas le temps !
                 Le préposé : Il faut que nous prenions ses empreintes...
                 Lui: Quelles empreintes ????
                 Le préposé : Celles de l'index !
                 Lui: Si ce n'est que ça, je peux faire l'affaire, son index est de la grosseur de mon petit doigt !

                 C'est bien connu, dans l'administration on ne trouve pas de préposé compréhensif !

                 Ce sont des histoires vraies ! On riait de peu à cette époque ! Et ça nous semblait tellement bon !

                  J'espère que ces "histoires de guerre" vous feront rire aussi !

 

 

Commenter cet article

Françoise 20/10/2016 15:53

Oui, j'ai ri en lisant ces souvenirs de guerre. Je suis sûre que de nos jours, on doit voir la même chose en ce qui concerne la communication (et sans aucun doute pire) car le niveau et la qualité d'expression ne se sont pas améliorés en soixante-dix ans, bien au contraire.

Je crois que ce que j'ai préféré dans votre prose du jour c'est " marché noir à des prix dérisoires". Voilà de quoi faire une bonne publicité. "Marché noir à des prix dérisoires" c'était le discount avant l'heure.

Je vous embrasse.
Bonne fin de journée.

Magitte 20/10/2016 21:21

Le "marché noir" au rabais ! nous avions tous bien ri...et la réaction du commissaire de Police avait été de dire" tant qu'elle fait du marché noir à des prix dérisoires, il n'y a pas à intervenir !!!!
Toutes ces petites histoires (qui sont absolument vraies) nous égayaient ! Dommage que j'en ai oublié une grande partie !!!
Bises et bonne soirée.

Véro 18/10/2016 20:04

Excellent ! J'adore la dernière :D
Bises, Geneviève.

magitte 18/10/2016 20:31

Il nous fallait bien rire de nos misères !
Heureuse de vous retrouver. Bises et bonne soirée.

Chris 18/10/2016 14:52

De sympathiques petites histoires.
C'est vrai fut un temps on riait pour un rien, enfin chez nous ça arrive encore heureusement !
Bon mardi Geneviève

Magitte 18/10/2016 17:40

Parfois, pendant la guerre, des choses insignifiantes nous faisaient rire !Peut-être en réaction à toutes nos misères du moment ?
Bonne fin de journée.

trublion 18/10/2016 08:49

Même en cette période difficile, si beaucoup manquaient de tout, certains ne manquaient de rien.
IL était d' autant plus indispensable de pouvoir rire d' un rien !
Merci pour ces sourires !
Passe une bonne journée Geneviève
Bisous

Magitte 18/10/2016 09:12

Tout ce qui nous faisait rire était "bon à prendre" ! Quelle époque !
Bonne journée à vous, avec mes amitiés.

Jacqueline 17/10/2016 19:05

Bonsoir Magitte
Sourions , vous avez raison . C'est préférable à la sinistrose .J'ai relu avec plaisir . Les vacances arrivant , je vais donc profiter des sœurs sourire .
Je vous dépose des bises affectueuses .Prenez bien soin de vous surtout @bientôt .

Magitte 17/10/2016 23:12

Bienvenue aux sœurs sourire ! vous devez être heureuse. Pas de sinistrose à prévoir !
Amicalement je vous embrasse, en vous souhaitant une bonne nuit ...c'est l'heure !

Fabymary POPPINS 17/10/2016 18:58

En effet ça manque pas d'humour et manque de savon, soit et la serviette? en manque aussi!! je vous embrasse

Magitte 17/10/2016 23:15

Les serviettes qu'il fallait apporter, remplaçaient celles fournies jadis par les coiffeurs ! Quelle vie ! et ça a duré 5 ans !!!
Bises amicales et bonne nuit !