Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux choses à la fois....

par Geneviève Cotty

publié dans jadis et humour

                                       Lessive et...blog

                    On nous apprenait jadis qu'on ne pouvait faire deux choses à la fois, au risque de tout rater ! Je n'applique plus ce précepte grâce aux progrès de la technique...et de la science, puisque, pendant que mon linge barbote dans ma machine à laver, je tapote sur le clavier de mon ordinateur...Je fais même trois choses puisqu'en même temps, je me souviens ! (Souvenir d'un temps que les moins de vingt ans...etc...air connu).

                     Fin des années 1950, j'ai eu ma première machine à laver le linge ! Quel bonheur, mais...quel monument ! Je ne pouvais pas alors faire deux choses à la fois ! Cette machine avait besoin d'aide...Il fallait d'abord la remplir d'environ 50 litres d'eau ! Pour le lavage, pas de problèmes, quand le linge était dedans, tout allait bien. Il fallait que je surveille quand arrivait le rinçage (boutons à manipuler...bon, pas trop compliqué). Arrivait l'essorage et ça se compliquait...je devais sortir le linge lavé, le mettre dans la baignoire, puis faire descendre le tambour à l'aide d'une manette qui se trouvait au fond (pratique ça !), remettre le linge en faisant attention qu'il soit bien équilibré pour éviter bruit, tremblements de la machine et même déplacements de ladite ! Ah ! Ne pas oublier de fermer la porte de la salle de bains et celle qui se trouvait en face et qui donnait accès au palier...Pourquoi ? Par mesure de sécurité ! la machine, lorsque le linge était mal équilibré, se transformait en tornade au moment de l'essorage et avait des envies de promenade...elle avançait dans l'appartement et serait allée rendre visite à nos voisins de palier sans plus de formalités ! Quand tout était bien au point, elle faisait consciencieusement son travail et il ne me restait plus qu'à pendre le linge ! Ouf, j'étais contente...ça m'avait pris du temps, mais je n'avais pas brossé, rincé, essoré à la main...Et j'étais fière de cet engin encombrant mais moderne pour l'époque ! A la tête du progrès... Nous sommes restées ensemble environ 5 ans, puis tout allait si vite, j'ai eu une machine semi-automatique, puis une automatique....J'avais de moins en moins de mal et la lessive n'était  plus une corvée...Et j'ai commencé à faire plusieurs choses à la fois...ça aussi c'est le progrès ! 

                      Pendant que je raconte mes souvenirs, mon lave-linge s'est arrêté. Tout est prêt, je change d'occupation...A un autre jour ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chris 01/03/2010 10:28


Au début de mon mariage j'avais une mini machine à laver "Calor".
C'était le même système, le rinçage était épique..., dans la baignoire !!
Bonne journée Geneviève 


Geneviève 01/03/2010 13:24


C'est ce qui constitue les bons souvenirs !!!


armide+pistol 27/02/2010 22:13


Merci pour cette "épopée" de la machine à laver. Les débuts ont été laborieux, d'après ce que tu me décris...mais déjà un grand pas !


Geneviève 28/02/2010 18:48


c'était même un immense pas !


Monique de Carpentras 27/02/2010 05:23


Ton histoire , si bien écrite , me rappelle la machine à laver de maman , je ne sais plus si c'était la 1èe mais il fallait qu'elle allume le gaz en dessous
pour faire bouillir le linge , baissée , à quatre patte je la revois , jeune à cette époque , entrain de chauffer le derrière de la dite machine .
Comme la tienne , elle était assez indépendante et au moment de l'essorage elle se faisait la malle dans un bruit de tonnerre .... Souvenir , souvenir ...
Passe un bon week-end , d'écriture peut-être ? bisous et à bientôt


Geneviève 27/02/2010 07:26


Et pourtant, je la trouvais formidable cette machine !


juvisienne 25/02/2010 08:14


ou tout simplement.... aller faire un tour ... ou prendre un bouquin et savourer ce temps de loisir pendant que notre fidèle machine travaille à notre place ? ah! oui! le progrès a du bon !


Geneviève 25/02/2010 08:22


ça, ça a été le "progrès majuscule "!!!!


Loic 24/02/2010 19:00



L’esprit dégagé du souci des tâches matérielles, voilà qui peut laver les souvenirs pour qu’ils arrivent propres jusqu’à nous. Bonne soirée Geneviève. Avec amitié. Loic



Geneviève 24/02/2010 19:25



Tout ce qui a contribué à nous dégager du souci des tâches matérielles, a été bénéfique...Les souvenirs s'en trouvent plus agréables !