Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En "effeuillant" le mois de juin 1940....

par Geneviève Cotty

publié dans ne pas oublier de se souvenir

                                        On en parle un peu...beaucoup....

 

                    Passionnément aussi...On commémore cette année le 70ème anniversaire de cette époque si peu glorieuse pour la France au début de Juin...Mais ensuite, il y eut le redressement et la prise de conscience d'un homme d'abord, puis d'une poignée d'hommes, puis de nombreux hommes qui ne voulaient pas rester sur cette défaite et ces images désespérantes de la débâcle...La fin des hostilités, soit, mais pas dans ces conditions...

 

                    J'ai regardé hier soir ce film documentaire "Juin 1940 : le grand chaos"..Quel grand chaos en effet. Lorsqu'on a connu cette période, il est impossible de l'oublier...oublier le désordre créé par militaires qui reculaient, civils qui fuyaient devant un ennemi que rien ni personne n'arrêtait...Je revoyais ces enfants qui avaient perdu leur famille...mais pas en marchant...Ce qu'on n'a pas vu, ce sont les avions qui descendaient en piqué sur les civils pour les mitrailler, civils qui alors se jetaient dans les fossés pour essayer de se protéger, et dans la pagaille qui en résultait, perdaient une partie de leur famille...Le mitraillage avait surtout lieu par les avions italiens, ceux-ci nous ayant déclaré la guerre le...10 juin...nous étions déjà exsangues...C'est ça la guerre... Je me souviens, devant le pont de Giens, d'une mère qui avait un enfant mort dans ses bras...un bébé...mort sous la mitraille. C'est une image indélébile...

 

                      Ce film nous montrait la barbarie dans toute son horreur...Et moi, je revoyais mon frère pris dans cette tourmente, avec ses tirailleurs sénégalais que lui aimait tant, mais que l'ennemi a massacrés... En même temps que le film à la télévision, "mon" film enregistré en 1940, faisait défiler ses images...Je revivais cette époque.

 

                      On en parle beaucoup cette année, il y a des dates anniversaires. Mais je crois que malgré la dureté des images c'est utile. Il ne faut surtout pas oublier que cela a existé afin de ne pas retomber dans les mêmes erreurs, les mêmes excès. Ne pas oublier que "tous les hommes sont frères" s'ils n'ont pas tous les mêmes origines. Et il y a bien du travail à faire encore !

 

                      "Si tous les gars du monde pouvaient se donner la main...."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trublion 20/06/2010 08:43



Après avoir constaté que le " plus jamais ça " n' a en rien empêché que ça recommence, je suis d' avis qu' il ne faut plus parler du passé, surtout lorsque ceux qui étaient concernés, ont
disparu.


On ne saurait rendre les jeunes générations responsables de ce que leurs parents ont souvent été obligé de faire.


Ce passé est inscrit sur nos livres d' histoire, et c' est à ceux qui nous dirignent d' en tenir compte pour éviter de futures bavures.






Geneviève 20/06/2010 10:02



Ne pas vivre dans le passé, d'accord. Mais ne pas oublier, surtout pour ceux (dont je suis) qui l'ont vécu...Il y a des choses qu'on ne peut gommer...Les souvenirs
restent ! Mais sans rancune...



Armide+Pistol 15/06/2010 20:36



Une pensée émue pour toutes ces victimes



Magitte 15/06/2010 22:20



Il y en eut beaucoup..