Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il n'y a pas de petit profit....

par Geneviève Cotty

publié dans humour

                                       Pour sourire ....

                   Le temps est gris, il y a du vent, il pleut....Pour ne pas sombrer dans la mélancolie, quoi de mieux qu'une petite histoire "même pas vraie" comme disent les enfants. Celle qui suit était racontée par mon père, intarissable conteur....

                   Monsieur X... habite dans un bel immeuble à PARIS, avec sa nombreuse famille, puisqu'il a huit enfants...Belle petite famille.... Son voisin du dessous, Monsieur Y..., déjà âgé, n'est pas trop patient et se trouve gêné par le bruit fait par les enfants lorsqu'ils courent dans l'appartement ! On ne peut quand même pas les attacher, les enfants, ça remue ! Monsieur Y...croise Monsieur X... dans l'escalier et lui en fait l'observation, tout en étant compréhensif...."Vos enfants font beaucoup de bruit,c'est désagréable pour mon épouse et moi, que pourriez-vous faire"? Le pauvre Monsieur X...est bien d'accord, mais n'a pas de solution possible. Ils sont jeunes ses enfants ...Monsieur Y... qui aime les enfants, émet une idée :"Vous ne pourriez pas faire poser de la moquette dans votre appartement, on ne les entendrait plus courir"? Monsieur X...voudrait bien, mais la dépense dépasserait grandement ses possibilités, l'appartement étant assez grand....Alors, Monsieur Y...de plus en plus compréhensif et prêt à tous les sacrifices, lui dit "Faites faire un devis, donnez-le-moi et je vous paierai cette dépense....Quelques jours plus tard, on lui apporte le devis, il donne un chèque en échange à son voisin comme promis. Les deux hommes sont contents, ils n'auraient pas aimé être fâchés.

                     Un mois plus tard, Monsieur Y... croisant à nouveau Monsieur X...dans l'escalier, lui dit :"Ah, vous savez, je suis bien content. Nous n'entendons plus du tout les pas de vos enfants sur le parquet. La moquette, c'était une bonne idée, je ne le regrette pas" . Alors, Monsieur X...répond qu'il n'a pas fait poser de moquette...Étonnement de Monsieur Y...."Pourtant, nous n'entendons plus rien" ? "Non, répond le voisin, avec ma femme, nous avons préféré acheter une paire de chaussons à chaque enfant"....Et le bruit a disparu !

                     L'histoire ne dit pas si ces deux voisins sont restés en bons termes...La solution était simple, il suffisait d'y penser !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

morsli 09/03/2010 11:10


Adorable histoire que la vôtre et belle histoire aussi de notre cher Robert bien dans la tradition de l'humour qui le caractérise.
Merci à tous deux car j'ai passé un excellent petit moment. 


Geneviève 09/03/2010 11:43


But atteint ! tout est bien !


Véro 05/03/2010 23:45


On voit que robert à de l'entrainement dans la rouerie.... ou dans le vécu, peut-être (hin!hin! !) ????


Geneviève 06/03/2010 08:36


Bonne question !!


juvisienne 05/03/2010 08:40


Voilà une famille qui ne manquera pas de chaussons pendant très, très longtemps!!


Geneviève 05/03/2010 08:47


Et le bénéfice alors ?


Armide 04/03/2010 23:19


J'aime la chute de Robert



Geneviève 05/03/2010 08:15


Il fallait y penser !


Armide 04/03/2010 22:39


J'espère que le papa aura au moins eu la délicatesse de rendre le chèque...
Mais je rêve sans doute !


Geneviève 04/03/2010 23:14


L'histoire ne le dit pas, mais on peut toujours rêver !


Robert 04/03/2010 21:12


J'ai une autre chute pour cette histoire. Si vous le permettez, je vous l'a soumets :

Lorsque les deux voisins se rencontrent un mois plus tard Monsieur X dit à Monsieur Y : " J'ai du rajouter un peu d'argent. Monsieur Y pouvez-vous me faire un autre chèque ?"
Monsieur Y consent  et signe un nouveau chèque mais il est troublé et demande quelle est la raison du surcoût. Monsieur X lui répond avec applomb " Je viens de divorcer et mon épouse
est partie avec la marmaille ce qui m'a couté fort cher et j'ai utilisé tout le montant de votre chèque. Ainsi vous n'aurez plus de bruit !"  Monsieur Y renchérit " Mais alors pourquoi ce
nouveau chèque ?" Monsieur X l'oeil langoureux "Je viens de me mettre en ménage avec ma maîtresse qui ne porte que des talons hauts. Je vais devoir acheter une moquette !" 


Geneviève 04/03/2010 23:13


Celle-là, elle aurait enchanté mon père !


Loic 04/03/2010 11:35



Je trouve trois choses dans cette histoire :


1.-Monsieur X n’anticipe pas la gêne qu’il sait, forcément, entraîner chez son voisin. Il ne cherche pas de solution tant que Monsieur Y ne lui en parle pas.


2.-Monsieur Y sait mettre les moyens pour avoir sa tranquillité. Il est généreux mais y trouve intérêt.


3.-Monsieur X change la destination des fonds reçus tout en gardant présente la réalisation de l’objectif. La dépense n’étant pas la même, sans doute, il y a, pour le moins, « malice »
dans la conclusion.


Conclusion, la générosité n’est pas toujours récompensé à sa hauteur !


Avec mon amitié. Loic



Geneviève 04/03/2010 12:06


Excellente conclusion  ! Monsieur Y...s'est fait avoir !