Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journée de la femme...

par Geneviève Cotty

publié dans humour et temps présent

                      Pauvres femmes !

 

                      Elles qui ne sont pas reconnues comme les égales des hommes dans leur travail et surtout leur salaire ! "A travail égal, salaire égal"...telle est la réclamation principale qui est faite aux pouvoirs publics...Mais le salaire, s'il n'y avait que ça ! Combien d'inégalités entre hommes et femmes...Très souvent, elles doivent, en plus de leur travail à l'extérieur, assumer un rôle de femme de ménage, femme de charges,cuisinière, voire majordome au sein même de la cellule familiale ! Bon d'accord, cela tente à disparaître de plus en plus, hommes et femmes se partageant le "boulot" à la maison et à l'extérieur de la maison parfois ! Il n'est pas rare de rencontrer un homme faisant les courses au supermarché, allant chercher les enfants à l'école ou à la crêche et les conduisant faire du sport le mercredi. Les hommes commencent à admettre que le rôle de la femme n'est pas toujours "reposant" !!! ça non alors !

 

                        Et il y a les inconvénients propres aux femmes ! Personne n'y peut rien, c'est ainsi depuis la nuit des temps ! Ces inconvénients mensuels qui commencent vers 12 ans et ne s'arrêtent que bien des années plus tard ! Vous ne connaissez pas ça Messieurs...de même que vous ne connaissez pas les joies de l'accouchement...ni la période qui mène à cette "délivrance". Oh bien sûr, les deux parents sont heureux lorsqu'arrive le petit tant attendu...Mais c'est la maman qui est fatiguée ! à moins que tous les pères fassent comme mon mari en son temps...quand je mettais au monde un enfant, il perdait 5 kgs (moi pas !). C'était le souci paraît-il ! Et nous les femmes ? pas soucieuses ?

 

                        Jadis, les femmes étaient moins instruites que les hommes, mais maintenant, elles ont accès aux études et peuvent prétendre à des postes de responsabilités. Et en plus, très souvent, la bonne tenue de la maison et de ses occupants leur est réservée. "Faut que tout s'fasse !" Alors Messieurs, si vous aidez gentiment votre "moitié", c'est normal (gentil peut-être, mais normal) .

 

                        Pensez-y en ce jour de fête de la femme. Fêtez-la et surtout aidez-la...Même si elle est lasse, elle vous en remerciera...Un petit bouquet de fleurs, une attention gentille...chez vous, elle n'en demande pas plus . Mais sapristi, à son travail elle voudrait bien être mieux considérée et mieux payée !Elle le mérite....et ça, c'est du ressort de son employeur !

 

                        Sourions quand même...c'est jour de fête !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Françoise 12/03/2014 22:57


J'aime bien cette citation : «La femme sera vraiment l'égale de l'homme le jour où on désignera une femme
incompétente à un poste important» Françoise Giroud


et puis celle-là aussi de Rosa Luxembourg :



Les femmes qui veulent être les égales des hommes manquent sérieusement d'ambition.

Geneviève 13/03/2014 08:09



Bravo pour ces deux citations, tout à fait exactes !



Pimprenelle 10/03/2014 01:28


Bonsoir Geneviève, votre billet relate ma pensée. La différence des sexes est un fait, mais elle ne prédestinent pas aux rôles et aux fonctions. Il n'y a pas une psychologie masculine et une
psychologie féminine imperméables l'une à l'aure, ni deux identités sexuelles fixées. En mettant fin à la toute puissance des stéréotypes sexuels, on a ouvert la voie au jeu des possibles.
L'indifférenciation des rôles n'est pas celle des identités. C'est au contraire la condition de leur multiplicité et de notre liberté. Bien des hommes voient dans leurs vieux stéréotypes qu'ils
appelaient leurs repères, un éclatement, une chute de leur empire et le font payer aux femmes. D'ailleurs Elisabeth Badinter disait que face à cela, les femmes sont tentées d'instaurer un nouvel
ordre moral qui suppose le rétablissement des frontières. C'est le piège où ne pas tomber sous peine d'y perdre notre liberté, de freiner la marche vers l'égalité et de renouer avec le
séparatisme. Je crois que la bataille n'est pas gagnée, et qu'il faille manoeuvrer habilement.


Ici il fait froid; nous attendons de la neige pour mercredi. Je vais venir en France en avril, ramener ma mère et prendre quelques jours de repos. A bientôt. Gros bisous, Pimprenelle.

Geneviève 10/03/2014 08:47



Heureuse de connaître votre pensée sur ce sujet ! Sans être féministe à outrance, je pense que femmes et hommes peuvent se partager certaines tâches dans la vie ! et que les femmes peuvent
exercer des métiers dits "d'homme". Elles peuvent réfléchir (ce qui ne leur est pas reconnu toujours !) et diriger. Pourquoi ne leur reconnaît-on pas certaines valeurs ? Quand je me souviens de
ma mère aux petits soins envers mon père (même disons-le, un peu sa domestique...) je suis d'autant plus heureuse de n'avoir par connu ça puisque mon mari a toujours participé à tout !
Ici, il fait très beau...trop chaud même pour la saison peut-être ? J'espère que ce beau temps vous accueillera quand vous viendrez en Avril.
Merci encore de prendre du temps pour venir me répondre ! Je vous embrasse.


 



trublion 09/03/2014 07:46


Il me semble que lorsqu' uncouple s' est formé, parce que l' amour était au rendez vous, les questions ne se posent pas, et c' est à qui peut faire plaisir à l' autre !


Bien sur, la vie n' est pas toujours simple, et il arrive qu' on se fâche, mais ce n' est pas toujours désagréable de se réconcilier .


Bon dimanche


 bisous

Geneviève 09/03/2014 08:16



Bien d'accord sur tout ! Se faire réciproquement plaisir est un signe de bonne entente, même si parfois on se fâche un peu ! (ça évite la monotonie de la vie !!!)
Bon dimanche à vous.



LeFabymary POPPPINS 08/03/2014 19:30


votre père avait raison et pour ma part j'ai nettement préféré travailler avec des hommes qu'avec des femmes.

Geneviève 08/03/2014 20:54



Tout à fait d'accord avec vous ! j'ai eu la chance de "presque" toujours travailler avec des hommes et j'ai préféré.



Cotentine 08/03/2014 17:46


"Non ,je ne regrette rien" J'ai aussi travaillé à l'extérieur ,27ans  .Notre organisation,nous convenait ,de simple dessinateur ,mon MARI  a terminé sa carrière ,responsable de la
qualité dans un grand,groupe ,ses efforts ,soutenus par son épouse ,font qu'aujourd'hui ,la dîte épouse ne se fait pas trop de soucis pour son avenir. Je pense  que chaque couple ,gère son
mode de vie à sa guise ,bien sûr ,il y a beaucoup de facteurs qui entrent en jeu  .Bonne fin de semaine sous le soleil . 

Geneviève 08/03/2014 19:19



Vous avez raison, chaque couple gère son mode de vie à sa guise. Mais si ça peut être aussi pour le bien de la femme, tant mieux !



LeFabymary POPPPINS 08/03/2014 15:26


bien des choses ont changé et tant mieux, par contre mon mari pas macho pour deux sous a remarqué et ça c'est fort dommage, que le comportement de certaines femmes une fois qu'elles ont des
postes à responsabilité les transforment en "garces" et elles sont souvent odieuses, bon we à vous Magitte

Geneviève 08/03/2014 19:17



J'ai un peu peur que votre mari ait raison ! ça arrive. Mon père disait "mettez des galons à une femme, elle devient odieuse "!!! S'il n'y avait que les femmes poour avoir cette réaction.....
Bon week-end.



Cotentine 08/03/2014 12:19


Je ne sais pas ,MAGITTE ! ! J'aime qu'un homme reste un homme , protecteur ,pratiquant les gros travaux ,soit galant et tendre ,j'avais le besoin de me faire chouchouter !CE n'était pas trop le
cas (beaux parents italiens ,donc le fils  ?MATCHO  ,çà ne me gênait pas . Bien sûr ,,il arrivait quelques fois que des escadrilles d'assiettes volent au dessus de l'évier  3h .de
transport par jour il était , souvent en formation ,en déplacements à l'étranger  .j'ai pris toutes les décisions ,travaux ,éducation des filles,Il a beaucoup travaillé
,fabrication de meubles et autres,mais ne m'aidait pas. vraiment  pas à la maison .Celà explique peut être ,que ,sans parler du chagrin ,j'arrive à me débrouiller seule,avec tous les
aléas du mode de vie actuelle ,je ne sais pas MAGITTE !   

Geneviève 08/03/2014 15:23



Les femmes ont prouvé pendant la guerre, qu'elles pouvaient remplacer les hommes..ou presque. Ce que la femme fait, l'homme peut le faire ! Passer l'aspirateur, faire les courses et surveiller
les enfants...Moi, j'ai apprécié d'avoir un mari qui m'aidait...Avoir 3 enfants, tout en travaillant, ça peut justifier une aide !Certaines tâches restant "spécialités" de la femme bien
entendu...
Nous ne sommes plus en 1900 !