Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sinistrés.....mot-souvenirs...

par Geneviève Cotty

publié dans le temps présent

                    Quel mot !

                    Ce mot qu'on entend trop souvent depuis un moment, peut-on vraiment en comprendre toute l'étendue et ce qu'il entraîne avec lui de drames, de peines, de malheurs... Les sinistrés d'Haïti, les sinistrés du Chili, et de combien d'autres pays, et le week-end dernier, les sinistrés de l'Ouest de la France...Charente, Charente Maritime et de bien d'autres régions de France...Toutes ces catastrophes naturelles qui ont englouti des vies humaines, des maisons, des biens précieux ou moins précieux...Après les morts, il reste les sinistrés...ceux qui n'ont plus rien, après avoir perdu très souvent un des leurs...Ils doivent chercher dans les décombres, essayer de sauver ce qui peut l'être, parfois une simple bricole mais qui se rattache à un souvenir...C'est horrible !

                     Je ne peux que me souvenir de ce que fut cette période pour ma famille et mes voisins, après un bombardement dont je parle trop souvent peut-être, mais que je ne peux oublier. Rechercher dans les décombres un peu de linge qui vous permettra de vous changer...Rechercher dans les décombres une simple brosse à dents...Rechercher dans les décombres la moindre trace de ce que fut la vie "avant"... Essayer de vivre tout simplement, non, de survivre...Combien de personnes qui après une vie de travail, se retrouvent sans rien ? C'est l'horreur....

                      Sinistrés...pensons à eux. J'ai entendu ce matin aux informations que d'ici trois mois, ils pourraient être indemnisés ! trois mois...comme c'est long. En attendant, les compagnies d'assurances doivent "avancer" 2000 euros pour les premiers achats...Ils seront vite épuisés, les sinistrés aussi ! Il leur faut apporter des preuves, les rechercher au milieu de l'eau, de la boue. Ce qu'il leur faut surtout, c'est beaucoup de courage !

                       Sinistrés ? décidément, je n'aime pas ce mot....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

morsli 09/03/2010 11:06


Tant que l'on n'a pas vécu ce genre de catastrophes, il est impossible en imagination de se mettre à leur place, de ressentir ce qu'ils ressentent.C'est aussi le cas pour les déporté(e)s, pour les
poilus de 14-18.Quand on a mal aux dents, ou à la tête ou que l'on est grippé...etc...il faut essayer de s'imaginer dans l'une des situations dont je parle, sans le secours des médicaments, de la
chaleur du logis, des calories...C'est une petite discipline à laquelle je m'astreins.Pour avoir connu la situation des sinistré(e)s, vous êtes à même d'en parler avec autorité.
Amicalement à vous. 


Geneviève 09/03/2010 11:42


En parler avec autorité..non. Mais disons que je suis plus réceptive et les souvenirs m'y aident bien !


Chris 04/03/2010 10:25


Eh oui le mot drame retentit souvent à nos oreilles ces temps-ci.
Une pensée pour tous ceux qui sont dans le désarroi, la peine, la souffrance.
Pour ce qui est de la droguerie, il y a quelques années encore il en restait deux, maintenant il n'y en a plus qu'une et une chose est sûre, on y trouve de vrais trésors.
Elle fait également l'herboristerie.
Bon jeudi 


Geneviève 04/03/2010 10:31


Cet hiver qui n'en finit pas, aura fait bien des malheureux.
Merci pour le renseignement sur la droguerie...


juvisienne 04/03/2010 08:32


oui, que de drames un peu partout... Est ce le "commencement de la fin" ?Nous ne pouvons penser que les larmes aux yeux à ceux qui y sont morts, là ou ailleurs, dans la peur et la douleur.Aux
survivants, nous ne pouvons que souhaiter beaucoup de courage et l'espoir que peu à peu , pôur eux, la vie reprenne.


Geneviève 04/03/2010 08:41


La vie reprend presque toujours, mais dans quelles conditions ?


Martine Réunion 03/03/2010 14:11


Des vies basculent en quelques heures.....Du bonheur dont souvent, on n'a peu conscience, vers le malheur....
Tout ces drames sont terribles.....Difficile de ne pas penser à tous ceux qui aujourd'hui, se retrouvent dans la désolation....
Pensées affectueuses de la Réunion Geneviève. Bonne fin de journée.


Geneviève 03/03/2010 15:28


Merci pour votre visite. Que de drames ces temps-ci et qui me rappellent tant de choses.


Armide 03/03/2010 12:26


Notre existence, dans son essence et bien précaire. C'est dans ces moments là qu'on en comprend toute la signification.
Une pensée pour tous les sinitrés.


Geneviève 03/03/2010 13:06


En quelques secondes, tout peut basculer...


Robert 03/03/2010 11:59


Sinistrés, un mot qui ne rappelle que de sinistres périodes pour ceux qui subissent ce sort. Démunis, nus, les sinistrés se retrouvent sans rien ... ou presque. Une image me vient à l'esprit avec
cette petite fille qui court partiellemnt brulée suite au bombardement nucléaire de Hiroshima. Le dénuement total, la peur, le vide ...


Geneviève 03/03/2010 13:04


Je crois que, pour bien se rendre compte, il faut l'avoir vécu cette période, ce qui n'est pas souhaitable !