Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un pré, du soleil....jadis !

par Geneviève Cotty

publié dans Jadis..

                                        Sèche-linge naturel...

                    Nous aimions aller en vacances chez nos grands-parents en Lorraine. Non seulement, mon frère et moi les aimions beaucoup, mais la vie y était tellement différente de celle de Paris ou de la région parisienne ! Pour nous, petits citadins, tout semblait extraordinaire. Parmi ce tout, il y avait la lessive que ma grand-mère faisait, pas toutes les semaines je crois, mais au moins deux fois pendant notre séjour...De vraies lessives qui se préparaient dans une lessiveuse que grand-mère transportait ensuite, le tout
 bouillant et fumant, à l'aide d'une brouette, jusqu'au lavoir du village.... Et là, les ustensiles habituels pour l'époque attendaient : battoir, savon, brosse...et surtout "l'huile de bras" ! Tout se faisait en papotant avec les autres femmes du pays ! il fallait bien colporter les petites nouvelles et ça faisait trouver le travail moins dur et le temps moins long ! Parfois, une petite visite amicale était faite par les vaches qui revenaient des champs et s'arrêtaient pour se désaltérer...même avec l'eau bien savonneuse !

                      Et ce gros travail presque terminé, le linge essoré à la force des bras était remis dans la lessiveuse et transporté à nouveau grâce à la brouette jusque sur le pré qui se trouvait derrière la maison ! Et ce que nous aimions l'opération qui consistait à bien l'étaler directement sur l'herbe ! nous aidions même un peu, très peu (!)....Il n'y avait aucun risque que le linge soit enlevé pendant la nuit, on avait confiance...Et dès le lever du soleil, il pouvait profiter des rayons qui le séchaient et lui donnaient cette belle couleur propre et surtout cette bonne odeur de plein air ! Grand-mère était fière de son "ouvrage" comme elle disait, fière et heureuse. Avec le recul, je pense quand même que ça devait être une corvée cette lessive ! Mais bon...c'était ainsi chez tout le monde...Certaines personnes plus riches, pouvaient employer une ou deux ouvrières à la journée pour ce travail....

                       Cette vie simple nous émerveillait et nous semblait facile !alors...ça, c'était la vision enfantine !

                      
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

morsli 09/03/2010 11:24


La confiance qui règne au point de ne pas craindre le vol, et les occasions de se rencontrer, de discuter, voilà deux choses qui semblent appartenir à un passé révolu.
Amicalement à vous. 


Geneviève 09/03/2010 11:44


C'était l'époque où à la campagne, on ne fermait  jamais les portes à clefs ! Pas de barrières..Le rêve en un mot !


juvisienne 07/03/2010 14:38


la lessive au lavoir ! le blanc d'abord ayant bouilli dans de gros chaudrons installés dehors... puis, dans les brouettes, le linge amené au lavoir. Et, agenouillées dans des "carosses" de bois,
garnis tout de même de paille!, les femmes brossant, grattant, tordant, sacouant... tout en jacassant... et nous, les gamins, jouant autour d'elles mais essayayant au passage d'attraper quelques
confidences, que nous ne comprenions pas toujours, mais nous faisant un malin plaisir de les colporter, en les déformant sûrement!!!
En ce moment, j'entends le lave-ling tourner dans la salle d'eau. A l'idée que tout à l'heure je devrai sortir et étendre le linge... je me sens comme fatiguée!!!


Geneviève 07/03/2010 15:36


C'était folklorique ! quel spectacle !


Chris 07/03/2010 08:59


Les tâches étaient sûrement difficiles, mais la qualité de vie différente.
Je privilégie la campagne, même si cela a bien changé.
Passez un bon dimanche Geneviève. 


Geneviève 07/03/2010 09:25


Malgré le travail abondant (ou peut-être "grâce" à lui !) la qualité de vie était assez bonne, ou semblait telle.


Armide 06/03/2010 20:33


Que de souvenirs. Le travail était dur mais favorisait les rencontres que les progrès de l'époque actuelle ont supprimées et même découragées.
La lune détient ce pouvoir particulier qu'elle vient à bout des taches rebelles.


Geneviève 06/03/2010 21:08


La lune, le soleil, l'herbe...tout pour une belle lessive !


Loic 06/03/2010 12:35



La qualité des choses naturelles. Point besoin de sèche-linge. Point besoin de surveiller tout ce qui, posé à l’extérieur, avait des risques d’être volé !


Cela me rappelle le petit village où nous passions nos vacances, dans le Tarn. Aucune maison n’avait sa porte fermée à clé, de jour comme de nuit, les intérieurs étaient accessibles. Jamais il
n’y a eu de vols ni d’abus. Par contre on allait plus volontiers les uns chez les autres. On poussait la porte et on criait pour savoir si les habitants étaient là ou non.


Temps bénis, enfin, pour moi.


Avec mon amitié. Loic



Geneviève 06/03/2010 13:22


Pour moi aussi c'est une époque bénie...cette confiance qui règnait fait cruellement défaut maintenant !
Amitiés.