Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec souvenirs...

Chats et chiens.....(suite)

par Magitte

publié dans Souvenirs...

            Mes souvenirs sont bien présents .... Je me souviens de cette petite chienne que mon père nous avait rapportée, en remplacement de celle que nous avions tant pleuré ! et qui avait eu une mort atroce, un jour que ma mère l'avait emmenée avec elle, sans l'attacher ! elle avait été happée par la voiture d'un boucher de JUVISY et...était morte sur le coup ! Ni ma mère, ni mon frère ni moi ne pouvions l'oublier. Est-ce que nous nous sentions responsables ? Toujours est-il que celle-ci, en attendant de lui donner un nom, était gâtée par la famille et avait eu droit à une laisse sans laquelle nous ne la sortions pas ! Le nom viendrait après...il nous fallait en premier nous mettre d'accord sur ce nom !

            Un jeudi, jour sans école jadis, ma mère nous propose une sortie: aller chez un commerçant de la route Nationale ! Nous avions à la maison nos petites cousines, Maryvone et Monique, petites parisiennes qui aimaient venir chez nous ! Nous avions un grand jardin et mon frère savait les occuper : il inventait des jeux....Nous partons donc en famille sur la toute Nationale 7...En repartant de chez ce commerçant, nous étions un de trop ! Un magnifique chat noir s'était joint à nous....Il semblait vouloir caresser mes petites cousines ! Arrivés à la maison, le chat était toujours là ! A tort ou à raison, ma mère lui a donné une goutte de lait...Il semblait se régaler...Dès le lendemain, ma mère a prévenu le commerçant chez lequel nous étions allés, et lui a dit qu'il prévienne les propriétaires du chat que celui-ci était en de bonnes mains. Et nous avons appris que le chat était celui d'une petite fille décédée quelques jours auparavant. Cette petite était morte d'une méningite ! Le chat ne pouvait se faire à vivre sans elle, et les premières petites filles qui sont passées lui ont rappelé sa petite maîtresse disparue ! Quelle affection ! Et ses maîtres nous ont demandé comme un service, de le garder....Il adorait les enfants....et mangeait des légumes ! Nous avons donc gardé ce chat que nous avons appelé Mickey, et comme il était toujours avec notre petite chienne, nous  avons appelé celle-ci "Minnie"Mickey et Minnie, s'était fait pour aller ensemble ..... Ils dormaient dans les pattes l'un de l'autre et Mickey avait pris sous sa protection notre "bout de chien"!

            Nous les avons gardés plusieurs années et notre chat était devenu "celui de mon frère" ! Celui-ci adorait les animaux ! Quand André allait au camp scout, Mickey était heureux de le voir revenir et montait dans sa chambre pour y dormir ! Les animaux ont de ces préférences !Tout a bien été jusqu'à la guerre.....Mon père et mon frère sont partis sous les drapeaux.... Nous, nous avions toujours chien et chat . Jusqu'à la date du bombardement de JUVISY. C'était le 18 avril 1944. Mickey dormait sur le lit de ma mère quand nous avons entendu les sirènes et vu, en même temps, les fusées éclairantes ! Et, nous dépêchant de rassembler quelques affaires, nous avons "oublié" le chat sur le lit ! Et il a été tué dans notre maison ! Nous n'avons rien retrouvé de chez nous...Et Maman m'a dit :"nous avons oublié Mickey"...ce chat qui s'était pris d'affection pour mon frère (tué à la guerre en Juin 1940).... Il ne nous restait rien de mon frère....

             Je ne me souviens plus de ce qu'est devenue notre petite chienne Minnie...le temps a passé....Sûr que de là où elle est elle pense souvent à son compagnon, celui grâce à qui elle avait ce nom "Minnie" !Mickey et Minnie, deux prénoms d'animaux qui ne faisaient qu'un !

             Chien et chat ? Mais ce sont de bons amis qui peuvent très bien s'entendre....La preuve....

 

 

 

Voir les commentaires

26 aout 1946........

par Magitte

publié dans Souvenirs...

               L'automne semblait être déjà arrivé. Depuis la veille, il pleuvait.....Quel temps pour un mariage ! Mais oui, en cet an de grâce 1946, je me préparais à me marier. Bon, si tout avait été organisé, le temps,lui, devait être beau ! Pas de chance, à l'arrivée, nous avons été déçus ! On aurait pu croire que le ciel déversait sur nos têtes toute sa rancoeur......La pluie n'avait pas cessé de tomber depuis la veille au matin. Mais, le soleil était dans les coeurs ! Avec peut-être un peu d'appréhension ? Nous n'avons eu qu'un rayon de soleil, le temps d'aller de la mairie à l'église ! C'est très peu.....

           Enfin, courage ! Ne dit-on pas "mariage pluvieux, mariage heureux ?"Il nous fallait bien nous contenter de ce proverbe ! et "y aller"courageusement ! 

            Avec ou sans soleil, ce fut une bonne journée...Un ami de mon père qui avait droit à une voiture, nous véhiculait...Pas de pluie pour les mariés !...mais d'autres soucis...Le brave Curé chargé de nous unir était très vieux...(il est mort la semaine suivante)...J'ai toujours pensé ,irrévérencieusement, qu'il avait fait un dernier effort et que cela l'avait tué ! Que voulez-vous, j'étais encore jeune et pour moi, à l'époque, les gens qui atteignaient 75/80 ans étaient des "croulants" ! J'ai beaucoup changé d'avis depuis un long moment !

            Nous nous sommes tous retrouvés au restaurant, famille et amis !La pluie continuait, mais qu'importe, nous n'avions plus à sortir pour l'instant ! Nous avons chanté, nous avons dansé, en attendant d'aller nous reposer chez nous, toujours conduits par notre ami. 

             Quelle époque ! je revois ma mère arrivant chez nous, quelques jours plus tard et me disant: aujourd'hui j'ai pu t'avoir deux assiettes et deux tasses ! Mais oui, c'était encore comme ça ! On ne trouvait rien et il ne fallait pas croire avoir en une seule fois, un service de table au grand complet !...La guerre n'était terminée que depuis un an....

             Et mon père, qui avait été élevé avec des principes (qui ne seraient plus valables actuellement), était "outré" parce que mon mari m'aidait ! "Ce n'est pas son rôle" me disait-il...Et plus tard, quand nous avons eu des enfants, il m'aidait encore bien plus ! Mon père s'y était fait. 

             J' aurais bien d'autres choses à raconter sur les suites de ce mariage qui a duré 58 ans ou presque. Seule la mort, après la maladie, l'a interrompu. Mais aujourd'hui, alors qu'il fait si beau et chaud (trop même)dans la région où je termine mes jours, je n'ai pas oublié qu'il y avait 81 ans, il pleuvait sans arrêt depuis deux jours ! 

                    

Voir les commentaires

Encore moi.... Squirou, pour vous informer et....vous servir !

par Magitte

publié dans Souvenirs...

           Eh bien non, je n'ai toujours pas de photo !!! Magitte n'a rien retrouvé... Bon, on s'en passera. Comme vous le savez, j'étais un beau et bon chien. Dans l'ensemble, j'étais assez content de moi ! Et Patou et Magitte étaient fiers et contents quand ils entendaient les flatteries à mon passage ! Je ne suis pas prétentieux, mais "si je m'étais connu, je me serais aimé" !

           Je vous ai promis, dernièrement de vous parler de "mes" vacances! Au risque de passer pour un être sans paroles, il faut bien que je m'exécute !

           Curieusement, mes vacances commençaient quand arrivaient les petits enfants . Comme je les aimais et aussi, comme ils m'aimaient ! Ils étaient six, venant d'horizons différents et d'une vacance à l'autre, ils étaient heureux de me retrouver ! C'est que nous en faisions des parties !On jouait même avec les outils de Patou ! mais ça, il n'aimait pas !!! Il est vrai que j'avais la mauvaise habitude de "mordiller" et je laissais des traces.... Et il n'y avait pas que le jeu, mais j'avais remarqué qu'après le repas, je faisais un petit tour de table vers les enfants et j'arrivais toujours à récolter quelque chose ! Patou et Magitte n'étaient pas vraiment d'accord, mais s'il fallait s'arrêter à ce que veulent les adultes, on n'en finirait pas ! ça ne serait plus une vie de chien !

            Et il y avait la piscine !!! j'aimais beaucoup les voir barboter et se lancer de l'eau (surtout qu'il m'en arrivait un petit peu). Il n'y avait que Magitte que je n'aimais pas voir dans l'eau. Je trouvais que ce n'était plus de son âge, et qu'elle risquait sa vie. Aussi, j'aboyais en courant autour de la piscine...mais elle n'obéissait pas ! ah, ces âgés ! 

            Et puis, nous allions parfois au bord de la mer, à SAINT MANDRIER, et là...c'était la folie ! qu'est-ce que je m'amusais ! nous habitions tout près de la mer et en allant chercher le journal le matin, Patou me laissait aller prendre mon bain ! Les vagues c'est très amusant, ça vous court après...! 

             Et il a fallu qu'un jour Patou tombe malade. Je me souviendrai toujours de ce jour ! nous étions à MONTPELLIER; et j'ai très vite compris que c'en était terminé des bons jours....Les jours heureux sont partis....13 ans de maladie, il faut pouvoir le supporter....Moi, j'étais triste, on a été obligés de me donner en garde, Magitte ne pouvait pas me sortir...Quel drame....Il parait que c'est ainsi: toutes les bonne choses ont une fin ! Mais quand je pense à mes vacances à ROBION et à SAINT MANDRIER, je me dis que j'ai été un chien heureux !

           A bientôt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           !

 

Voir les commentaires

Quelle chance j'ai eue!................

par Magitte

publié dans Souvenirs...

            Lorsque ma clé USB s'est rappelée à mon bon souvenir il y a quelques jours, je ne savais pas qu'elle contenait de tels souvenirs de ma jeunesse passée !

                Souvenirs "en chansons" Je crois entendre encore mon père fredonner (non, chanter à tue-tête !) des airs d'opéras, d'opérettes et de simples chansonnettes que chacun fredonnait alors ! C'est que la chanson était reine dans bien des maisons ! on les écoutait à la TSF, ou au moyen de disques 78 tours qu'on passait sur ces bons vieux phonographes qu'il fallait remonter à la main en tournant la manivelle ! (Celui qui existait chez mes parents était déjà "moderne" puisqu'il n'avait pas de haut-parleur forme "pavillon" ! On l'alimentait en disques "La Voix de Son Maître" ! Je crois les revoir encore avec cette image d'un chien écoutant la musique, l'oreille collée au pavillon du phono !

              A la TSF, on entendait les chansons de Charles TRENET...celui qu'on appelait le fou chantant: "Y a de la Joie"...Le soleil a rendez-vous avec la lune...Je chante...Fleur Bleue... que sais-je encore ? A noter que mon père ne voulait pas qu'on chante les chansons de ce chanteur ! (Alors que les jeunes de l'époque l'aimait beaucoup !) Mais, je l'ai déjà dit : l'éducation était stricte alors.... Nous avions droit aussi au répertoire de l'époque de RAY VENTURA et ses COLLEGIENS, dont le célèbre "TOUT VA TRES BIEN"... Chansons de Tino ROSSI également, Edith PIAF...Les disques nous permettaient également d'écouter des chansons de Joséphine BAKER, de Lucienne BOYER et son célèbre "Parlez-moi d'amour..." Et la chanson préférée de ma mère "La Petite Eglise" chantée par Jean LUMIERE.

              A noter que pendant l'occupation, certains chanteurs avaient été interdits...interdits levés à la Libération.

              Nous avons réentendu les chanteurs comme Jean SABLON. - Mireille avec ses chansons "Couchés dans le Foin" "Papa na pas voulu..."etc...

              Nous n'avions malheureusement plus à notre disposition de phonographe, celui-ci étant mort avec notre maison. On se contentait d'un poste de TSF que j'avais racheté à un collègue et qui fonctionnait bien...en dehors des coupures de courant très nombreuses alors ! Plus de disques non plus...Musique classique, airs d'opéras, opérettes ....

             On aimait la musique, les chansons ... Lorsqu'on me met sur la voie, je crois entendre mon père chanter ces chansons.... Les souvenirs sont bien là !

             

Voir les commentaires

Avec un peu de nostalgie.............

par Magitte

publié dans Souvenirs...

            Mes souvenirs viennent de me visiter....de par la faute d'une clé USB sur laquelle j'avais entré, il y a des années, différents récits que j'avais faits concernant notamment l'arrivée des progrès, après cette période de la guerre ! Cette clé USB, typiquement de son temps elle, était rangée dans un tiroir et...je l'avais oubliée ! 

            La fin des restrictions que nous avions connues pendant 5 ans arrivait et avec elle, un mauvais souvenir à oublier si possible ! Les progrès sont arrivés à grands pas et ont comblé les rêves les plus fous de toutes les ménagères ! Je veux parler de l'ensemble de l'électro-ménager (aspirateurs, mixers divers, moulins à café, fers à repasser électriques etc.. et ne pas oublier les machines à laver, les réfrigérateurs, tellement utiles.....

           Faire laver son linge par une machine, mais c'était le "repos assuré" pour la ménagère dont la journée de lessive (habituellement le lundi) la laissait morte de fatigue ! Ah, cette première machine à laver, pas entièrement automatique...nous en rêvions toutes ! Honnêtement, nous rêvions de toutes ces choses que nous ne pouvions nous procurer que l'une après l'autre !

           Mon premier appareil électroménager fut un aspirateur que toutes les femmes de l'immeuble sont venues admirer et voir fonctionner...Un peu enfantin direz-vous ? mais nous n'étions pas blasées ! Puis, il y eut le réfrigarateur devenu indispensable lui aussi !Et puis, et puis....tant de choses nouvelles ! Et la télévision donc ! ce n'était pas l'achat prioritaire celui là, mais chez nous, les grands parents l'ont offert ce poste pour leurs petits-enfants, en 1960 ....

            Et nous avons vu revenir les voitures absentes pendant toutes ces années sombres. Les 2CV, les 4 CV Renault....puis la Dauphine etc... Quels souvenirs !

            Les temps ont bien changé. On ne saurait plus vivre maintenant sans ces progrès qui nous ont apporté du bien-être, du plaisir et du confort...et parfois des soucis financiers !

            J'ai retrouvé cette clé USB ! mais voilà encore un progrès ! les ordinateurs sont arrivés...et facilitent la vie des secrétaires...et des ....grands-mères dont je fais partie ! Belle invention l'ordinateur !    

Voir les commentaires

C'était il y a ....12ans !

par Magitte

publié dans souvenirs...

              Jamais je ne pourrai oublier ce 25 juillet 2004, jour où, ayant beaucoup lutté, tu m'as quittée. C'en était terminé de ces 58 années de collaboration que nous avions eues...Comme dans tous les couples, il y a eu du bon et aussi du moins bon !

              Depuis 13 ans, ta santé n'était plus la même, mais tu avais décidé (en bon breton !) de ne pas te plaindre ce qui, d'après toi, n'aurait servi à rien d'autre qu'à m'occasionner une fatigue supplémentaire et à toi, ne t'aurait rien apporté ! A nous deux, nous avons donc continué à "faire face", notamment à la disparition de notre fils aîné, quelques mois avant toi...Il était parti si vite...nous avions du mal à l'admettre...

              Je ne peux oublier ce matin du dimanche 25 juillet et de l'amitié dont ont fait preuve médecin et infirmières, restant avec moi toute la matinée et m'accompagnant dans les démarches à faire (en attendant l'arrivée de mes enfants....) Grâce à eux, j'ai survécu (alors que je pensais suivre mon mari) et je me suis "mise à l'informatique" pour me changer les idées et éviter à mon médecin de me prescrire des pilules comme je le lui demandais ! Et tous m'ont aidée....Et voilà pourquoi, au bout de 12 ans, j'éprouve toujours le besoin de "tenir ce blog" et d'y publier ce qui me passe par la tête !

              Et, pour m'accompagner, vous tous qui me lisez et m'avez accordé votre amitié ! Merci à tous !

              J'avance en âge....je suis une "z'âgée" comme disait une de mes arrières petites-filles...Si mes jambes ne sont pas toujours obéissantes, j'ai la chance de me souvenir et de pouvoir encore discuter et réfléchir.....Pour combien de temps encore ? ça, je n'en sais rien !!!

                           

Voir les commentaires

Mes promenades...au fil des jours...

par Magitte

publié dans Souvenirs...

              Ce matin, je devais sortir ! Mais, j'y ai renoncé pour une raison bien simple : pour marcher, il faut avoir de" bonnes jambes" ! Et les miennes , depuis deux jours, se refusent à tout effort . Bloquées ? que non pas , mauvaise volonté de leur part ! Je ne peux quand même pas les battre (ça n'arrangerait rien !) ! Comme je devais être accompagnée , je ne voulais surtout pas retarder mon aide ! J'ai donc confié à cette personne la liste des quelques courses que j'avais à faire et..... je me suis reposée ! C'est fou ce que je me repose actuellement à tel point que "ça me fatigue" ! Et pendant ce temps, je repensais à l'époque bénie où j'étais encore assez jeune pour que mes promenades ne se transforment pas en corvées ! Bon, d'accord je n'avais qu'à "suivre le guide", mon mari ! Et il en avait des idées de promenades! Entre autres, il s'était promis qu'un jour, il m'emmènerait au Gouffre de PADIRAC...Souvenir indélébile pour moi !

              Au jour dit, nous voici donc partis vers ce gouffre que je ne connaissais pas mais dont j'avais beaucoup entendu parler ! Je ne me sentais pas très bien et en arrivant là-bas, panne d'ascenseur !  Qu'à cela ne tienne, mon mari me dit "on va descendre à pieds". En épouse soumise, j'ai répondu "oui" ! Mais, rien ne s'arrangeait pour moi ! J'étais de plus en plus mal à l'aise...Enfin, nous arrivons tout en bas, là où coule une rivière souterraine sur laquelle mon mari me propose ...une promenade ! Pas possible, il voulait ma mort ! Je n'en pouvais vraiment plus, et je le lui ai dit ! Et nous avons dû remonter à l'air libre....Mon mari a compris que je n'étais pas très bien, puisqu'il a dû me remonter...sur son dos ! ça faisait quand même quelques kilos à porter ! Et avec tout ça, je n'avais pu profiter de la beauté du site ! j'étais trop malade ! L'entêtement des bretons est bien connu et ce jour-là, mon époux avait "fait fort" ! Quand je vous le disais que pour moi, il s'agissait d'un souvenir indélébile !

              Mes souvenirs sont tenaces...Et ce matin, je ne voulais pas en ajouter un autre...j'avais préféré dire "non" à ma sortie ! et "épargner" mon aide !                            

Voir les commentaires

Au "bon vouloir" des femmes !.......

par Magitte

publié dans Souvenirs...

              Histoire courte mais vraie !

              C'était le 13 mai 1951, il y a 65 ans !  C'était jour de Pentecôte ! Mes parents étaient venus passer la journée...Deux jours plus tard, je devais entrer à l'hôpital pour y subir une césarienne...Pourquoi ai-je voulu "avancer les opérations" ? J'attendais déjà depuis une quinzaine de jours la venue de ce deuxième enfant..je pouvais tenir deux jours de plus ! Je suis parfois trop exigeante ! et surtout impatiente ! Alors que mon mari venait de se mettre au lit, moi, comme toutes les femmes , je "traînais" dans l'appartement ! Il faut bien admettre que "les femmes ont toujours quelque chose à faire..." Mon mari s'était endormi quand je le réveille et lui dis "Vite, je crois bien que je perds les eaux" ! Ce à quoi mon époux me répond avec beaucoup de candeur:

              "Tu ne pouvais pas te retenir ?" Eh bien non ! je ne pouvais pas ! Le bébé s'annonçait et je ne savais quoi faire ! Seulement penser (assez fort pour qu'il l'entende) "que ça, c'était bien une réflexion d'homme " . Ah! ces hommes ! il faudrait qu'une fois dans leur vie ils donnent naissance à un enfant....Heureusement que, aussi vite réveillé qu'endormi, le futur père a agi...Ambulance, hopital...contacter tout le monde fut une affaire de minutes !

              Et c'est ainsi que ma fille a fait son apparition dans ce monde après qu'il eut fallu réveiller le chirurgien, lequel avait peut-être grommelé aussi que j'aurais pu me retenir ! Je n'étais pas attendue à l'hôpital à cette heure !....ni ce jour !

                         

Voir les commentaires

Promenade au "Mont Ventoux".........

par Magitte

publié dans Souvenirs...

              C'était il y a de nombreuses années ! Nous habitions alors cette charmante commune du Vaucluse : ROBION près de CAVAILLON ! Et comme fille et gendre et leurs deux enfants ne se trouvaient qu'à 1/2 heure de chez nous, il arrivait fréquemment que nous passions chercher ces derniers le mercredi...

               De chez nous, nous pouvions voir le Mont Ventoux ! Un jour, mon mari me dit que nous devrions aller chercher les petits et les emmener faire une grande promenade au Mont Ventoux afin qu'ils profitent encore de la neige avant le printemps ! Il faisait encore froid et en "bons ex-parisiens" nous étions persuadés que la neige était toujours là ! Nous voici donc partis joyeux ! Les enfants organisaient déjà leurs jeux "de neige" avant d'être arrivés ! Enfin...sommet du Ventoux et s'il n'y faisait pas chaud...le soleil ayant donné, la neige avait fondu ! Déception des enfants qui s'amusèrent quand même ayant trouvé "par hasard" une "plaque de neige" ! Ils n'étaient pas venus pour rien !

               Le lendemain, retour à l'école...Et là, notre petit-fils voulant épater ses camarades, leur raconte que son grand-père les avait emmenés "à la neige" au Mont Ventoux ! et qu'ils avaient bien joué ! Un copain lui répond alors "c'est même pas vrai, il n'y a plus de neige au Ventoux, elle a fondu"....Et Yannick reprochait presque à son grand-père le manque de neige...Il était furieux de la réponse de son copain qui l'avait fait passer pour un menteur ! Mais il n'aurait pas osé avouer que sa petite plaque de neige d'à peine un mètre de diamètre, n'était pas comparable au Mont Ventoux recouvert de neige !!! Et s'il s'était imaginé qu'il avait fait de la luge ?....

              Lorsqu'il a raconté à son grand-père la réaction de son copain, sa déception était visible...et je crois bien qu'il était un peu fâché contre ce pauvre Patou qui, croyant bien faire, avait organisé cette promenade !

             Bons souvenirs quand même, neige présente ou absente !

              

Voir les commentaires

Je suis tout "ébouriffée

par Magitte

publié dans Souvenirs...

              Quel vent aujourd'hui ! Poussés par lui, mes souvenirs reviennent au galop !


              Quand j'avais une vingtaine d'années (il y a de cela un moment déjà !) je mettais un point d'honneur à avoir une coiffure impeccable ! Et pour ça, il me fallait du temps ! A l'époque, c'était pendant l'occupation, je vivais avec ma mère qui se donnait un mal fou pour que je ne sois pas trop "malheureuse" ...ça, je ne l'ai compris que beaucoup plus tard.... Et ce temps qui m'était indispensable le matin et qui me servait à "m'occuper de moi-même"...je le prenais ! Je me "bichonnais" et n'avais pas toujours le temps de m'occuper de ma chambre ! Qu'à cela ne tienne ! Je savais que ma mère "passerait voir" dès que je serais partie et...que je trouverais une chambre "au top" à mon retour ! Je partais donc "bien coiffée", sur mon 31 comme on disait alors....

              Aujourd'hui, après avoir eu des enfants, je me rends compte que j'exigeais bien plus de ces derniers ! Les temps changent....Et lorsque nos petits-enfants arrivaient en vacances à ROBION, je les prévenais....Ils savaient que nous les prenions tous ensemble, mais qu'il était entendu que si mon mari et moi assurions l'intendance, leurs chambres devaient être rangées le matin afin de me permettre d'y faire le ménage ! C'est fou ce que j'étais devenue exigeante !

             Ah! cette jeunesse ! il m'arrive fréquemment de rencontrer des "jeunes" qui paraissent, le matin, être sortis directement de leur lit pour partir à l'école, à la fac ou au travail ! Est-ce la nouvelle mode ? Bof...s'ils se regardaient dans une glace avant de partir, ils changeraient peut-être leur façon de vivre ? Très souvent maintenant, et contrairement à "jadis" les mères partent travailler dès le matin et n'ont pas le temps matériel de "jeter un coup d'oeil" dans leurs chambres.... Alors ? ...Je sais, c'est le progrès...Ah bon, quel progrès ? La coquetterie est toujours là...et s'il ne faut pas vivre que pour la mode "imposée" un peu de simple tenue serait la bienvenue ! C'est une question de respect pour les gens cotoyés dans la journée...et pour sa famille !


             
 

Voir les commentaires